Actualités

Entretien | Interview de Léa Verbizier, Directrice Générale chez OME Maurice

Entretien - Léa Verbizier, Directrice Générale chez OME Maurice

1. Bonjour Léa ! Parmi les très nombreuses agences immobilières de l’île Maurice, vous avez créé ÕME qui souffle un vent de fraîcheur sur le secteur par sa dimension sociale. Pouvez-vous nous en dire plus ?

A ÕME Mauritius, nous proposons une approche unique et innovante de l'industrie immobilière à Maurice. Notre mission est de redéfinir l'expérience immobilière en combinant de manière transparente richesse, durabilité et responsabilité sociale.

J’ai créé ÕME Mauritius dans le but d’innover en proposant une agence en phase avec l’air du temps capable de répondre aux grandes préoccupations socio-environnementales en accord avec les SDGs (Sustainable Development Goals). C’est la toute première agence immobilière engagée à l’île Maurice qui intègre à toutes ses activités une vocation sociale.

2. Expliquez-nous le fonctionnement de ce nouveau concept.

Le principe est assez simple. Sur chaque transaction immobilière effectuée avec succès, que ce soit une location à moyen ou long terme ou l’achat d’un bien, je décide de léguer 5% des frais d’agence payés par le client à une ONG de son choix.
J’appuie énormément sur la transparence et le suivi de l’utilisation exacte de la donation que je transmets par la suite à mon client, le but étant d’intégrer le client dans le processus au maximum.
Je pense aussi que pour un étranger venant s’expatrier à l’île Maurice, cela peut créer un sentiment d’appartenance et d’intégration plus rapide avec la communauté.

3. D’autres partenaires peuvent-ils vous rejoindre ?

Bien évidemment ! L’entraide sociale devrait être universelle. Un concept comme celui que j’ai imaginé a pour vocation d’être repris le plus possible afin de multiplier son impact.

J’ose espérer que cela en inspirera d’autres à nous imiter. Vous imaginez si toutes les agences pouvaient suivre le modèle de ÕME Mauritius… Cela aurait un impact formidable sur notre communauté et sur l’environnement !

4. Qu’est-ce qui vous a inspiré ce concept de partage systématique de vos revenus ?

Il y a plusieurs aspects qui m’ont inspirée à créer ce concept.
Lors de ma dernière année d’études en Angleterre, j’ai abordé le thème du développement durable et du CSR – Comment mener des affaires de manière responsable et durable tout en étant rentable ? Ce sujet me passionnait et résonnait fortement en moi.
Après presque 6 ans à travailler pour des agences immobilières réputées sur l’île, j'ai trouvé qu’il manquait à ce métier cette dimension ‘’durable et socialement responsable’’. Tous les secteurs étaient en train de l’adopter sauf celui de l’immobilier.
J’éprouve une immense satisfaction lorsque je parviens à répondre aux demandes de mes clients, que ce soit en trouvant leur future maison ou en leur proposant l’investissement idéal. Mais cela ne suffit pas…

Dans l’immobilier, on peut toucher des montants assez conséquents et je me suis dit que si je pouvais utiliser mon expertise du marché immobilier tout en répondant aux enjeux sociaux et environnementaux de notre pays, j’aurais tout gagné. Pour moi, c’est un cercle vertueux qui me donne une motivation et un énorme dynamisme pour trouver le bien/logement idéal pour mes clients. Cela donne du sens à mes activités et me permet de vivre en harmonie avec mes valeurs au quotidien.
Par ailleurs, venant d’une famille avec une mère qui a toujours fait du travail social et qui a monté une ONG il y a tout juste 2 ans et un beau-père pionnier du développement durable à l’île Maurice, j’ai envie de dire que ‘’the apple doesn’t fall far from the tree’’...

5. Comment avez-vous sélectionné les ONG avec lesquelles vous travaillez ?

Je ne me suis pas focalisée sur les grosses ONG ayant déjà une grande notoriété et des moyens. Le but était de choisir des ONG structurées et de confiance qui avaient réellement besoin de fonds et pour lesquelles je savais que toutes les aides, même modestes, feraient vraiment une différence.
Pour commencer, nous avons donc choisi 3 ONG avec des causes bien différentes.

6. Pouvez-vous nous en donner la liste ?

Mo Ti Lakaz est une ONG engagée pour le logement social dans la région de Rivière Noire qui œuvre à la réalisation de projets d'habitations durables. Sa mission comprend également un soutien actif envers les enfants défavorisés du village, luttant contre la pauvreté et la misère. Ainsi, l’ONG construit un avenir solidaire et inclusif.

Fam-Unie Foundation a pour but de transmettre des valeurs essentielles, des compétences de vie et une formation professionnelle par une approche holistique aux femmes défavorisées résidant dans le quartier très pauvre de Paul et Virginie à Cité La Cure, près de Port Louis. L’objectif principal est de créer des opportunités qui changent la vie de ces femmes, en éveillant leur esprit entrepreneurial, pour qu'elles s'intègrent dans la société et participent à la force de travail.

L'Atelier des Rêves est une fondation qui offre un soutien en apprentissage et une formation pour préparer les jeunes en situation de handicap physique, mental et cognitif à une intégration professionnelle réussie. Leur objectif est de créer un environnement sécurisé où les enfants embrassent leurs différences tout en développant une communauté de travail et de vie inclusive à l'île Maurice. Cette action est inspirée par des initiatives telles que le Café Joyeux (France), Brownies & Downies (Afrique du Sud), l'Enabling Village (Singapour) ou le Supermarché Urja (Inde).

7. Y a-t-il des projets sociaux qui vous tiennent particulièrement à cœur ?

En ce moment, avec Mo Ti Lakaz, il y a le projet de reconstruire une maison à Petite Rivière Noire pour une famille vivant dans des conditions précaires. Le coût du projet pour reconstruire la maison est d'environ Rs 200,000.
Mon métier consiste à aider les gens à trouver un foyer et à promouvoir le développement immobilier de qualité. Pour moi, pouvoir participer à un projet social qui vise à aider ceux en bas de l'échelle à avoir un toit, un logement décent dans de bonnes conditions, est une cause qui m'anime car elle est en relation directe avec mon métier.

C'est comme fermer la boucle : je suis rémunérée pour trouver un bien à un client, l'argent que je gagne me permet de subvenir aux besoins de ma famille, et une partie de l'argent que je reçois est reversée aux plus démunis, les aidant ainsi à vivre dans de meilleures conditions.
Nous sortons ainsi d’un cercle vicieux et nous réduisons les inégalités entre les riches et les pauvres. J'espère pouvoir inspirer d'autres agences à me suivre car je suis convaincue que cela changera la façon de faire de l'immobilier.

8. Comment votre clientèle réagit-elle à ce concept ?

Les gens ont très bien réagi, nous avons reçu beaucoup de soutien et d’encouragement face à ce nouveau concept. Cela fait seulement 8 mois que nous avons ouvert et je pense que nous avons encore du travail en termes de communication pour faire connaître notre mission. Nous avons beaucoup de projets en cours hyper excitants que j’ai hâte de partager dans les mois à venir.

Aussi, nous avons réalisé que devoir payer des frais d’agence est souvent sujet d’agacement. Toutefois, lorsqu’il y a une cause humanitaire derrière, cela devient quelque chose de positif et motivant, ayant tendance à adoucir l’image stéréotypée de l’agent immobilier, pas toujours bien perçue, malheureusement.

OME Agence Immobiliere Engagée

Plongez dans un monde de possibilités infinies avec ÕME Maurice. Des villas de luxe en bord de mer aux refuges urbains dynamiques, nous sommes votre guide vers les propriétés les plus raffinées de ce havre tropical.

Actualités immobilières similaires

Restez informé de toutes les dernières nouvelles immobilières, telles que des conseils de mise en vente de propriétés, les prix des villas à vendre à l'île Maurice ou la meilleure période de l'année pour acheter.